Le Londres-Brighton, nous y étions…. en spectateur

Et quel spectacle….

Nous sommes partis de Calais le samedi matin pour arriver à Londres en début d’après-midi. Après avoir laissé notre voiture (moderne), nous sommes partis à Regent Street où a lieu tout le samedi jusque 16h00 une exposition d’une partie des véhicules participant au Londres-Brighton.

img_0462

Avant d’aller plus avant, il faut peut-être expliquer l’histoire de ce Londres-Brighton. La voici en quelques mots :

Jusqu’en 1896, la circulation des véhicules à moteur est régie par la loi Locomotive Act de 1865 (Red Flag Act) dont les règles principales sont :

  • limitation de la vitesse à 4 mph (6 km/h) sur les routes et 2 mph (3 km/h) dans les villes ;
  • les véhicules auto-propulsés doivent être conduits par un équipage de trois personnes : un conducteur, un chauffeur et un homme à pied muni d’un drapeau rouge, marchant à 60 yards (55 m) devant chaque véhicule ; l’homme avec un drapeau rouge ou une lanterne impose la vitesse et doit avertir les cavaliers et les véhicules hippomobiles de l’approche d’une machine automotrice.

En 1896, ces dispositions sont abrogées par le Locomotive on Highways Act  , connu sous le nom de la loi Emancipation Act du 14 novembre. En particulier, la vitesse maximale est remontée à 14mph (soit 22km/h) et il n’y a plus d’obligation d’être précédé par un homme avec un drapeau rouge.

img_0457

Le Londres-Brighton a été créé par le Royal Automobile Club (dès 1927) pour commémorer cet évènement qui a lieu tous les ans le premier dimanche suivant le 1er novembre. Ce rallye est réservé strictement aux véhicules d’avant 1905 et il y a environ 90km à parcourir depuis Hyde Park à Londres jusqu’à la digue de Brighton sur un parcours immuable d’année en année.

Pour revenir à la dernière édition il y avait un peu plus de 400 ancêtres d’avant 1905 au départ.

Le samedi après-midi nous admirons environ une centaine de ces voitures dans Regent Street. Dimanche 6 novembre au petit matin, vers 6h15, nous nous dirigeons à pied vers le point de départ à Hyde Park et nous voyons certains des concurrents arriver depuis d’autres quartiers de Londres, bougies ou lampes à acétylène assurant l’éclairage.

img_0490

Nous assistons aux cérémoniels de la mise en route de quelques ancêtres puis c’est leurs départs qui s’échelonnent de 7h04 à 8h06 avec 10 à 20 voitures toutes les 2 minutes.

Les premiers ennuis commencent dès le départ pour certains, néanmoins il y aura 351 équipages qui relieront Brighton dans les temps impartis, c’est-à-dire avant 16h30.

Après avoir vu ce départ extraordinaire et après avoir pris un solide petit-déjeuner, nous sommes partis, nous aussi, vers Brighton. Le spectacle est partout, car des milliers d’Anglais sortent leur voiture de collection pour l’occasion et nous rattrapons progressivement des ancêtres. A l’arrivée à Brighton, nous prenons le temps d’admirer les ancêtres encore quelques minutes sur la digue et il est temps de repartir pour rejoindre le shuttle.

Mais les photos sont plus intéressantes que ce discours…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Texte et photos : Yves Roussel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s