Salon de Reims, l’ anti-rétromobile???

           Rareté, élitisme, restaurations exceptionnelles, prix astronomiques, …Avec tous ses superlatifs, Rétromobile nous a laissés béats, les pupilles dilatées.

           Mais …peut-on vivre au quotidien au Louvre ou à Versailles ?

        Reims, c’est l’anti-Rétromobile, la vraie vie, quoi. Le collectionneur y trouve les véhicules qu’il peut posséder et les solutions qu’il peut chercher.

P1000826

        Le panel des véhicules exposés ne se limite pas ici aux GT des années 50/80 : ancêtres, avant guerre, populaires, utilitaires, même des militaires, actualité oblige. Cette Zedel centenaire au détour d’une allée, une auto chenille Citroen, des Licorne, Chenard, …. certes il y a aussi des Delage, Delahaye, Voisin ou Facel, mais tout est simple et bon enfant. Surprise de retrouver, parfaitement restaurée, la Monasix présentée en « sortie de grange » en 2011 à Audruicq, bonheur de découvrir les mises en scène du concours des stands : décor champêtre pour la 2 CV, monsieur taquine le goujon tandis que madame tricote sur la banquette arrière sortie sur l’herbe, en attendant le pique nique, cinéma pour le gendarme Cruchot, avec Mustang et nonne de circonstance, auto école pour la Simca 1000 ou le club Spitfire, qui rejouait « le permis de conduire » de Jean Yanne (Ah les départementales ….).

P1000798

         Le grand hall accueille les  pros de la pièce et de l’outillage, le vieux papier de qualité, tandis que le déballage se poursuit dehors, des tonnes de pièces éparpillées façon puzzle. Plaques émaillées, lanternes ou bouchons de radiateur tiennent plus maintenant  de l’art que de la locomotion ; un acheteur parcourt les allées, en poussant, la mine réjouie, un cyclo rouillé aux pneus qui ont rendu l’âme depuis belle lurette ; un cabriolet Fiat 850 Bertone arbore une face avant de coupé 1000, attendant un nouveau propriétaire.

P1000822

          Dans le parking visiteur, le coup de jeune en laisse plus d’un sur sa faim ; on repère quand même une 15, une TR4, une Grand Large 56, ainsi qu’une Koux, interprêtation moderne de la 57 Atalante.

P1000823

         Occasion aussi de « refaire » Audruicq avec quelques exposants présents à Reims ; ce succès fait rêver, mais à discuter plus avant, il existe une taille critique au delà de laquelle les difficultés administratives s’accumulent de façon exponentielle et accélérée, et rendront leur organisation de plus en plus complexe ….

    Reims, Rétromobile, 2 journées de bonheur, différentes certes, mais complémentaires, plaisir des yeux, rencontres, découvertes, que de beaux et bons souvenirs ! A savourer SANS modération.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

texte et photos : Philippe Valton

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s