Londres-Brighton 2022

Avant de passer aux photos, il faut rappeler le pourquoi de cette manifestation. Le premier Londres-Brighton a eu lieu le dimanche 14 novembre 1896 et il y avait 37 véhicules. Aujourd’hui, selon les années, on en est à 350-450 engagés. Cette « promenade » a été créée en 1896 pour commémorer le « Locomotives on highways act » : loi qui autorisait les véhicules à moteur à rouler à une vitesse maximale de 14mph( 22,4km/heure) au lieu de 4mph(6,4km/h) antérieurement et qui autorisait aussi les véhicules motorisés à ne plus être précédés d’un homme à pied avec un drapeau. A l’époque, le premier véhicule arrivé à Brighton était un tricycle Léon Bollée, conduit par son créateur, qui avait fait le parcours en 3 heures et 44 minutes.

Cadillac 1903, monocylindre, 8CV réels

Georges Richard 1901 monocylindre 3CV réels, en second plan : Humberette 1903 monocylindre 5CV réels

Ce dimanche 6 novembre, j’étais donc sur les bords de la route suivie par les courageux participants car la journée bénéficiait d’un très beau » british weather », c’est à dire qu’il pleuvait, certes pas de façon continue mais suffisamment pour perturber la journée. Cette promenade, en ancêtres qui sont, à de rares exceptions,des voitures découvertes représente 100km de parcours au milieu de la circulation des véhicules modernes. C’est aussi l’occasion pour de nombreux collectionneurs britanniques de se poser au bord de la route avec leur voiture de collection des années 20 ou 30. Ce « british weather » a néanmoins calmé les ardeurs des collectionneurs et il y avait beaucoup mois de spectateurs que les autres années (j’en suis à ma 15ème participation en tant que spectateur).

Daimler 1900 bicylindre 6CV réels

Grand bi 1885

Les motorisations sont variées : essence bien sûr, mais aussi vapeur, électricité. Les véhicules à essence sont très majoritaires mais leur variété est extrême, avec des moteurs ne délivrant parfois que 2,25CV (on ne parle pas de puissance fiscale mais bien de puissance réelle) mais aussi certaines atteignant 100CV. Pour les passagers des voitures animées par des monocylindres de 2 ou 3CV les côtes peuvent être redoutables et il arrive que les passagers descendent, seul le chauffeur restant aux commandes et parfois dans certaines côtes certains doivent aider le moteur et pousser la voiture.

Rochet 1903 monocylindre 4,5CV réels

On descend et on pousse…la Pierce 1902 monocylindre 3,5 CV réels

Mors 1904 4 cylindres 25CV réels

Cette année la plus ancienne était une Peugeot de 1892 et il y avait 334 inscrits, auxquels il fallait ajouter 3 motocyclettes et 12 cyclistes dont 4 sur grands bis, tous ces participants montant des engins antérieurs à 1905….

Place aux photos.

Cliquez sur la photo pour voir l’album photo de la manifestation

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s