Jean Zory, notre ambassadeur 2018

Jean Zory, que nous avons nommé ambassadeur du Tacot Club Calaisien pour 2018, a accepté, malgré sa modestie bien connue, de nous ouvrir son garage et ses souvenirs de passionné.

Jean, aussi loin qu’il s’en souvienne, a toujours été passionné par la voiture ancienne. Il avait deux copains dont les pères étaient casseurs et les casses étaient ses terrains de jeux préférés. Jean s’installait déjà au volant de belles qui n’en avaient plus que le nom …Son grand-père livrait les bouchers en bêtes d’abattoir et tous les fermiers avaient des voitures usagées poussées dans une pâture et Jean se souvient de ces belles voitures qui ont ainsi terminé tristement leur vie.

Dans les années 50 et 60, les Dinky Toys étaient très prisées des garçons et Jean ne faisait pas exception. Quand les résultats scolaires étaient bons, une Dinky venait se rajouter à la petite collection. Cette collection existe encore mais il l’a cédée à l’un de ses frères qui a une grosse collection de miniatures.

Un peu plus tard, toujours passionné, Jean s’est dit que lorsqu’il aurait et le temps et les moyens il aurait une voiture ancienne.

Ce jour arriva en 1984 : une Juvaquatre de 1955 est à vendre sur le bas-côté de la route. La personne qui la vend n’est pas là. Il laisse un bout de papier sur le pare-brise avec ses coordonnées et le lendemain il se retrouve propriétaire d’une Juvaquatre. Il y a sans doute un peu de nostalgie car son grand-père avait possédé une Juvaquatre.

IMG_1014

IMG_1008

IMG_1009

Tout de suite il se lance dans le démontage puis elle reste ainsi pendant 20 ans. La nouvelle peinture est râtée, on recommence. S’ensuivent quelques petits tours dans le coin mais le moteur n’est pas très en forme, il faut le refaire. Tout est passé au peigne fin, et après bien des petites difficultés la Juva devrait bientôt reprendre la route.

Mais, comme tout passionné, la tentation reste grande et le 02/08/1993 Jean voit une 204 de 1971 à vendre à la salle des ventes de Saint-Omer. Il a le souvenir d’en avoir conduit une comme voiture de service et en avait de bons souvenirs. La 204 arrive chez Jean. La mécanique est en très bon état, une peinture et voilà la 204 sur les routes.

Jean est devenu artisan et il profite de ses travaux pour demander à ses clients s’ils ne connaissent pas de voiture ancienne à récupérer. Un jour, une cultivatrice lui dit qu’elle a encore la 203 de sa mère, mais qu’elle ne souhaite pas la vendre. Dix ans plus tard, coup de téléphone : la grange qui abrite la 203 doit être vidée pour cause de cession. L’affaire se fait. Nous sommes en 2007. La 203 est de 1960 et ne présente pas très bien mais elle est très saine. Les pare-chocs et autres pièces d’accastillage sont en inox : option de l’époque et sont donc en parfait état. La sellerie est restée sous housses et s’avère, les housses enlevées, totalement neuve. Le moteur n’a que 23000km. Une petite révision mécanique, un peu de carrosserie et une peinture et la 203 roule. Là aussi, un peu de nostalgie car son père a eu une 203, une 403 et deux 404.

P1010859

IMG_1070

La 204 et la 203 au Rallye d’Audruicq en 2015

Ensuite, quelques opportunités se présentent que Jean saisit :

  • Une Visa super E de 1985, 49000km au compteur
  • Une Dyane très bien conservée de 1981, reprise Juppé

IMG_1013

La dernière aventure, pour l’instant, c’est une 4CV de 1951(modèle 1950) achetée en 2017. La mécanique a été refaite ainsi que le freinage. La sellerie est en bon état et la carrosserie conservera sa patine.

IMG_1011

IMG_1012

Jean a également une Motobécane AV89 de 1969, couleur chaudron, avec laquelle il participe à la sortie des Vieilles Sacoches organisée par le TCC. Sa première Motobécane, il y a bien longtemps, Jean l’avait récupérée chez un ferrailleur et s’en servait pour aller au travail.

Son plaisir réside autant dans le travail sur les mécaniques que dans les promenades avec ses véhicules. Jean dispose de son atelier juste à proximité de son domicile et y vient à chaque fois que l’envie lui en vient, c’est-à-dire très souvent. Il aime être assisté dans son travail et Eric Bancquart lui prête main régulièrement. Il est plus agréable de partager les problèmes…

Jean se rend dans toutes les bourses de la région et depuis longtemps. Il a l’habitude d’aller à Reims, Arras, Automédon, Rouen, Folembray, la Ferté Allais, Abbeville, Beaurainville, Hesdin….

Les rallyes sont un plaisir également mais il se limite aux sorties régionales ou de moins de 4 à 5 jours.

Jean regarde Le Bon Coin tous les jours en quête de l’affaire à faire. Sans être abonné, il achète régulièrement Gazoline et de temps en temps LVA.

La voiture ancienne est un virus bien installé dans la famille Zory car ses deux frères sont passionnés de miniatures. L’un des deux est plus spécialisé dans les miniatures militaires et il possède aussi deux 2CV, une Acadiane, une 306 Roland Garros.

Passion quand tu  nous tiens…..

2 réflexions au sujet de « Jean Zory, notre ambassadeur 2018 »

  1. Bonjour, j´aurais aimé vous contacter pour éventuellement m´inscrire au Rallye de Pentecôte (trouvé sur LVA avec votre site) mais je n´ai trouvé ni le lien vers le formulaire d´inscription ni même un contact à qui envoyer un mail. Merci donc de me contacter.

    J'aime

    1. L’article sur le rallye de Pentecôte sera publié dans les tous prochains jours sur le site et il y aura un lien vers le bulletin d’inscription.

      A bientôt

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s