Des Fruitières et des Vignobles : jour 15

Après la visite du musée automobile Reims Champagne le reste de l’après-midi et la soirée du vendredi étaient libres dans la ville de Reims.

La très grande majorité des participants a assisté au spectacle son et lumière qui est projeté sur la façade de la cathédrale de Reims. Le spectacle est assez court mais d’une très grande qualité.

60949024_1281937055296603_5418488327831552000_o

Le jour 15, c’est à dire le samedi 31 août, c’est la dernière étape officielle du rallye : tous les équipages français ont pu ranger leur voiture au garage, quant à nos amis de Grande-Bretagne il leur reste au moins une journée, voire 2, pour retrouver leur domicile. Cette étape un peu longue a amené l’ensemble des participants à l’Hostellerie Saint-Louis à Bollezeele pour le repas de clôture du rallye, repas de qualité dans la suite de l’ensemble du rallye.

IMG_1524

Quelques petits ennuis mécaniques ont encore émaillé la journée pour l’un des participants mais rien de très grave car tout le monde est arrivé à bon port au final. Sur les 18 véhicules de collection, après 15 jours de périple et environ 2500km, tous les véhicules sont arrivés roulants et pourtant il n’y avait pas que des young-timers, beaucoup s’en faut. La liste des voitures entrantes est la suivante :

  • Simca Monaco 1961 avec une petite caravane contemporaine de la voiture
  • Austin 7 Chummy 1929
  • Citroën Traction 1954
  • Riley 9 1932
  • MG 1100 1965
  • Austin 7 Tourer 1927
  • Peugeot 203 1957
  • Austin 7 Ruby 1935
  • Austin 7 Ruby 1936
  • Citroën 2CV 1982
  • Peugeot 205 CJ cabriolet 1988
  • Renault Espace 1 avec caravane années 60
  • Austin Mini 1999
  • Renault 15TL 1975
  • Borgward Isabella 1959
  • Austin 7 Opal 1938
  • Austin 7 Saloon 1932
  • Renault Estafette 1978

Soit 7 avant-guerre, toutes amenées par nos amis de Grande-Bretagne du 750MC, club avec lequel le Tacot Club Calaisien est jumelé depuis 1989, soit 30 ans cette année !

IMG_1294

Une preuve supplémentaire, s’il en fallait, qu’une avant-guerre est capable d’affronter de longs parcours et même de la montagne puisque nous sommes montés à 2 reprises à plus de 1200 mètres d’altitude.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s