Collectionneur, amateur…?

Un amateur, un collectionneur nous a reçu pour nous raconter son histoire, ses histoires avec l’automobile.

Harold, vous le connaissez ainsi que Michèle son épouse. Nous vous parlons d’Harold Gräber, membre bien connu du T.C.C. et ambassadeur 2012.

Ses plus lointains souvenirs d’automobile sont attachés à une Mercedes 170 des années 50 que possédait l’un de ses oncles. Ses souvenirs d’enfance sont ceux de voitures d’avant-guerre, les carrosseries ponton des années 50 n’ont pas ses faveurs. Il aime les ailes galbées, les capots allongés qui enserrent la mécanique.

Parmi ses premières voitures, une MG Midget MK2.

IMG_20181028_0002

Les années passent et cet amour des belles carrosseries continue à le titiller. Ses regards se portent sur les Morgan qui ont l’avantage de réunir ces formes anciennes des années 30 et une mécanique plus moderne car il n’a pas d’attirance pour la mécanique. Les ailes, les phares proéminents détachés de la carrosserie, une calandre chromée, il lui en faudra une …

Il commence par s’abonner à LVA, il rêve sans passer à l’acte et il se met à aller voir des expositions deci delà.

Vers 2004, la chasse devient intense et il parcourt la France et la Belgique à la recherche de la belle, peu lui importe le modèle, exception faite de la +8 qu’il ne veut pas. Il faut qu’elle soit en parfait état et la belle se présente un jour de 2005 à Bruxelles : c’est une Morgan +4 de 1999 avec un moteur Rover de 2 litres. Ce n’est pas une vraie ancienne mais elle en a l’allure. Aussitôt, les ballades au sein du TCC deviennent un loisir.

IMG_2656

La colonne vertébrale d’Harold, après quelques années, ne s’accomode plus trés bien du roadster et Harold décide de revendre  sa Morgan en 2017 avec la volonté de la remplacer par une vraie ancienne qui réponde à ses aspirations. Son premier choix se porte sur une TR 2000, archétype des goûts de Harold.

Harold et Michèle vont en voir plusieurs, à La Rochefoucauld, aux Pays-Bas, à Rotterdam…mais aucune ne fait l’affaire

Après beaucoup de discussions avec les copains, changement de cap : Harold part à la recherche d’un Traction qui respecte bien ses canons de la beauté d’une carrosserie. Assez rapidement, la belle arrive : une 11B de 1952 à malle plate. Après avoir arpenté la France, il la trouve à Calais.

IMG_0684

La voiture présente bien. La sellerie est refaite trés rapidement. Les premières sorties se font sans problème mais les premiers travaux mécaniques s’annoncent : remplacement des cardans, réfection des freins…Les incontinences de la belle dans le garage ne satisfont pas Harold et il est décidé de refaire toute la mécanique : moteur, boite…Les copains lui prêtent main forte et Harold espère bien obtenir avec mention son CAP d’aide-mécanicien d’ici la fin 2018.

Pour la fin 2018 la Traction aura retrouvé sa mécanique et sera prête à affronter les rallyes. La Palisse s’est fait en moderne mais, c’est juré, la prochaine fois ce sera en Trac.

Bonne route à Harold et Michèle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s