Noël Dejonckheere : Philippe Valton nous en parle

J’ai adhéré au club en 83, avant de m’établir à Calais en 85. J’ai connu Noël et Thérèse dès cette époque.

Le TCC n’avait pas le lustre d’aujourd’hui, loin, très loin s’en faut : le financement dépendait alors de la vente des « cases » tandis que Georget ROUSSEL et Guy MANIER faisaient du porte à porte pour doter les sorties de lots et coupes hétéroclites …. Que de trajet accompli depuis !
Le ZEBRE, puis le BB PEUGEOT (licence BUGATTI svp) de Noël redoraient alors notablement les plateaux des sorties du club.

A mon arrivée sur Calais, cette relation devint amicale; ils auraient pu être mes parents ; leurs enfants , Emmanuel et Bénédicte, étaient de 10 ans plus jeunes que moi.
Un jour, Noël s’acheta, comme disait Thérèse, « de vraies autos »: l’Aronde Grand Large 1955, vert Compiège/ vert Bretagne, d’une patine fort désirable, les torpédos DELAGE et BUICK, et enfin la CADILLAC Eldorado 55 et la rare BUICK Skylark 53.
Son entregent et ses relations amenèrent au club des voitures haute volée qui contribuèrent au succès de nos manifestations: FERRARI, RR , JAGUAR XK 220.
Certes, ces sorties n’ont pas toujours été de tout repos pour les DEJONCKHEERE et certaines anecdotes, croustillantes (à posteriori) pourraient fournir la trame d’un livre de TRES BONS souvenirs.

Noël avait certes son caractère, et ne pouvait renier un solide atavisme flamand, mais s’il parlait (parfois) d’argent, c’est parce que Thérèse et lui s’étaient levés tous les matins pour le gagner ! Boucher de formation, la vie et la santé ne lui ont pas fait de cadeaux. Il dut se reconvertir à l’Auto Ecole avant de tenir, dans les années 80, la Civette des 4 boulevards à Calais, dont Thérèse sut faire une boutique « haut de gamme » pour qui aimait la belle maroquinerie, les beaux stylos et les beaux objets en général. Certains me servent encore au quotidien.

Au milieu des années 90, une retraite heureuse les attendait à Bray Dunes, tandis qu’Emmanuel et Bénédicte construisaient leur avenir dans le Midi (les enfants n’ont pas oublié les Iles de Lérins !). Malheureusement, la disparition brutale de Thérèse en 1996 annihila tous ces projets.
Retraités également, mes parents avaient acheté un appartement à Bray Dunes, ce qui nous permettait de croiser Noël de temps en temps; tandis que ses visites à la bourse étaient régulières, et le temps a passé, passé ….

Au Revoir, Noël ! Thérése t’attend là haut ….
« un couple qui ne se dit rien n’est pas un vrai couple », se plaisait-elle à dire !
(Autant dire que tu ne vas pas t’y ennuyer !)

A Emmanuel, A Bénédicte, son mari et ses enfants, nous tenons à témoigner toute notre amitié et leur présentons nos très sincères condoléances.

Les photos de cette époque sont argentiques, et oui … mais je ne manquerai pas d’illustrer mes propos quand le temps m’en sera donné; je leur dois bien çà !

Texte de Philippe Valton

Un ami s’en est allé : Noël Dejonckheere

Pour les plus jeunes dans le club, vous ne l’avez pas connu. Pour les plus anciens, vous vous rappelez de lui et de ses facéties, souvent un peu involontaires.

Nous ne perdrons plus Noël à Londres avec sa Cadillac un samedi soir en pleine circulation autour de Hyde Park mais nous nous souviendrons de lui.

Voici son faire-part de décès :

 

Bray Dunes

 

Emmanuel DEJONCKHEERE,
Bénédicte et Frédéric GHEORGHIU-DEJONCKHEERE,
ses enfants
Antoine BOURGUET,
Claire BOURGUET,
ses petits-enfants
Anne Marie BOLLART, son amie
Ses frères, sœurs, beaux-frères, belles-sœurs,
Ses neveux et nièces,
Ainsi que toute la famille,

 

ont la peine de vous faire part du décès de

Monsieur Noël DEJONCKHEERE

veuf de Madame Thérèse HOTTEBART

Ancien combattant AFN
Croix du combattant

 

survenu à Rosendaël, le vendredi 9 août 2019, à l’âge de 85 ans.

 

Ses funérailles seront célébrées le vendredi 16 août 2019, à 14 heures, en l’église du Sacré-Cœur à Bray-Dunes (plage), suivies selon la volonté du défunt de sa crémation à Dunkerque, dans l’intimité familiale.
Assemblée à l’église à 14 h 30.
L’offrande tiendra lieu de condoléances.

Dans l’attente de ses funérailles Noël repose à la chambre mortuaire du centre hospitalier de Dunkerque, où les visites sont possibles de 15 à 16 heures.

59123 Bray-Dunes – 26, rue de Seclin

 

Sincères condoléances à sa famille.

 

Balade à Paris

Le samedi 15 juin, après être allés voir une exposition au Louvre et comme il nous restait du temps avant de prendre le TGV pour rentrer chez nous, nous sommes par flâner le long des quais de la Seine et à notre surprise nous avons vu passer une série de bus parisiens d’avant-guerre.

20190615_184520

Aucune mention sur les bus ne nous a permis de savoir dans quel cadre avait lieu cette promenade. A notre retour à la maison, nous avons essayé de trouver sur internet quel évènement avait mis sur les routes ces bus d’un autre temps, mais nos recherches sont restées vaines.

Il en reste quelques photos que vous découvrirez ci-dessous.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Retour sur rallye Grande-Bretagne

Notre rallye en Grande-Bretagne est maintenant passé depuis près de 2 mois et quelques photos complémentaires nous sont parvenues.

Dans quelques semaines, nous retrouverons nos amis anglais pour l’Amble d’automne qui aura lieu les 5 et 6 octobre. Plus proche dans le temps, sur les 23 équipages qui feront le rallye « des Fruitières et des Vignobles » du 17 au 31 août, 11 équipages anglais seront de la partie également. C’est dire que nos relations, en dépit du Brexit, sont importantes.

Voici quelques photos supplémentaires de notre rallye des 1er et 2 Juin derniers :

Ce diaporama nécessite JavaScript.