Les publicités du monde automobile(1)

Mes recherches dans Gallica qui est la bibliothèque numérique de la Bibliothèque Nationale de France m’ont permis de trouver un lot de publicités du monde automobile d’avant-guerre que je vais vous faire partager dans une petite suite d’articles dont voici le premier. La source des informations est donc Gallica.

Place aux publicités : Cette première série comprend les affiches des 13ème, 14ème et 16ème expositions internationales automobiles à Paris en 1912, 1913 et 1921. Elles sont toutes trois dues à l’agence Rol, agence française créée en 1904 par le photographe Marcel Rol et qui disparut en 1937.

La deuxième série est consacrée aux automobiles Peugeot. La 1ère vante la Quadrilette et date de 1925 et a été éditée par les Publicités Wall, la seconde date aussi de 1925 et la troisième de 1930 : elles sont toutes deux l’oeuvre de Leonetto Cappiello (peintre, illustrateur, caricaturiste et affichiste italien qui oeuvra pour d’autres marques telles la Ouate Thermogène ou le papier à cigarettes Nil et bien d’autres), la quatrième met en valeur la 201 et date de 1931.

A bientôt pour une autre série.

Eric Canis : un amateur d’anglaises

Eric Canis, membre du T.C.C, cultive la passion des anglaises. Nous le connaissons bien pour sa Morris Minor cabriolet ou sa Jaguar MK 10 mais il a aussi un spécimen beaucoup plus rare : une Triumph Sebring. Quésaco? Sous cette appellation se cache une Triumph Spitfire modifiée par Williams and Pritchards pour en faire une voiture de compétition.

Vous êtes curieux et voulez en savoir plus, cliquez sur le lien suivant qui vous emmènera sur le site News d’Anciennes, site exclusivement consacré aux voitures de collection avec des articles intéressants, où vous verrez l’ensemble de l’article consacré à la voiture de notre ami : https://newsdanciennes.com/les-voitures-anciennes-de-nos-lecteurs-la-triumph-sebring-deric/

Fenella Leigh nous a quittés

Fenella Leigh, épouse de Robert, est décédée des suites d’une longue maladie, après un combat de plusieurs années.

Robert et Fenella sont membres du T.C.C. depuis 2008, mais nous les connaissons depuis bien plus longtemps puisqu’ils étaient participants des Eurotour de 1997 en France et de 2002 en Allemagne où nous participions aussi.

Fenella et Robert étaient présents à notre A.G en 2018, mais elle se savait très malade. Nous en conserverons le souvenir d’un dynamisme et d’une gentillesse extraordinaires.

La voici aux côtés de Robert à l’AG de 2018

Nous présentons toutes nos condoléances à Robert et à leurs proches.

Bourse d’échanges 2021 du TCC

Il a été décidé d’annuler la Bourse d’Audruicq prévue le dimanche 28 Février 2021 compte tenu de l’épidémie de COVID 19.

Vous trouverez ci-dessous le courrier envoyé à tous les exposants habituels de notre manifestation :

TACOT CLUB CALAISIEN

326 place de Gaulle

62370 AUDRUICQ 21 Octobre 2020

Madame, Monsieur,

Lors de sa dernière réunion, notre bureau a décidé de ne pas organiser la bourse d’Audruicq qui aurait dû avoir lieu le dimanche 28 février 2021.

Il serait en effet illusoire d’espérer une amélioration de la situation sanitaire, d’autant que nous serons toujours exposés aux autres pathologies hivernales, et que chaque période de vacances scolaires s’accompagne de nouveaux règlements restrictifs.

Ayant contacté la mairie pour la location de la salle, il nous a été fourni un protocole COVID précisant le nombre de personnes présentes simultanément, l’emplacement des entrées, l’enregistrement des visiteurs, le fonctionnement restreint de la buvette et de la restauration, qui dénaturerait totalement notre manifestation et, même en s’y pliant strictement, une annulation resterait toujours possible, et ce jusqu’à J-1 !

Dernièrement, le Salon de l’Agriculture et le Carnaval de Dunkerque ont renoncé, et les manifestations encore au calendrier sont rares.

Nous assurons de toute notre sympathie les professionnels qui subissent cruellement cette crise sanitaire, qui les prive d’un chiffre d’affaire indispensable, et mettons tout en oeuvre pour le retour de notre bourse le 27 février 2022.

En cette attente, soyez assurés, Madame , Monsieur, de nos sentiments les plus cordiaux, soyez prudents, et que vous et vos proches traversent cette triste période sans problèmes graves.

Eric BANCQUART

Philippe VALTON

et toute l’équipe de la bourse

Zones à faible émission (ZFE)

Vous avez certainement été destinataires de mails plus ou moins inquiets concernant les ZFE qui nous menaceraient dans un proche avenir dans les agglomérations de Lille et de Dunkerque.

Vous trouverez ci-dessous le mail de Pascal Rousselle (délégué régional de la F.F.V.E.) quant à ce sujet, suivi du flash info n°144 sur ce sujet et paru quelques jours avant le commentaire de notre ami Pascal. Bonne lecture.

Chers amis,

Depuis quelques temps, notre petit monde est en ébullition face au développement des ZFE (zones à faible Emission).

Le sujet est très important pour la poursuite de notre passion.

La FFVE a pris le sujet à bras le corps depuis de nombreuses semaines à la suite des accords obtenus ces dernières années.

Certains projets de ZFE ne sont pas repris dans la communication officielle d ela FFVE ci dessous car il n’y a pas encore d’obligation gouvernementale mais des souhaits des Métropoles comme à Lille ou Arras sans qu’il y ait à ce jour de date fixe de mise en place.

Sur ces 2 Métropoles qui nous intéressent plus particulièrement, je (avec les dirigeants de la FFVE) suis en contact avec les dirigeants des Métropoles pour trouver des solutions et nous permettre de raisonnablement continuer à utiliser vos chers véhicules de collection.

Je vous tiendrai au courant au fur et à mesure.

Je vous invite à diffuser ce message auprès de vos adhérents.

Bien amicalement

Pascal ROUSSELLE

  FLASH INFO N° 144
du 23 septembre 2020
 
 Le point sur les Zones à Faible Émission Mobilité
  Chers amis collectionneurs,

Les « Zones à faible émission mobilité » ont été créées par la loi d’orientation sur les mobilités du 24 décembre 2019 pour limiter les émissions de particules fines et d’oxydes d’azote issues du trafic routier. Ces dispositions se substituent aux anciennes « Zones à circulation restreinte ».

Un décret devait préciser les modalités d’application de la loi. Ce décret est paru le 17 septembre. Il rend obligatoire la mise en place dans le courant de 2021 de Zones à faibles émissions mobilité dans les territoires les plus pollués.  
  Onze collectivités sont à ce jour soumises à cette obligation : Métropole du Grand Paris, Ville de Paris, Métropole de Lyon, Grenoble-Alpes-Métropole, Métropole d’Aix-Marseille-Provence, Métropole Nice-Côte d’Azur, Métropole Toulon-Provence-Méditerranée, Toulouse Métropole, Montpellier-Méditerranée Métropole, Eurométropole Strasbourg et Métropole Rouen-Normandie.  
  Les autres métropoles peuvent décider d’instaurer une ZFE sur leur territoire.
Il revient à chaque collectivité de déterminer les règles applicables sur son territoire, en utilisant notamment les vignettes Crit’Air.

Sous l’ancienne règlementation, la FFVE avait obtenu une dérogation à ces interdictions de circulation pour les véhicules en certificat d’immatriculation de collection (CIC) auprès des trois ZCR existantes, dès 2016 à Paris, et en 2019 pour la Métropole du Grand Paris et Grenoble.

En prévision de l’entrée en vigueur de ces nouvelles règles, nous avons pris contact il y a plusieurs semaines avec toutes les agglomérations concernées par les ZFE pour faire entendre notre position : nous représentons moins de 1% du parc roulant, nous roulons 15 fois moins que la moyenne, la proportion de nos véhicules particuliers diesel est inférieure à 5%, nos véhicules sont en règle générale très bien entretenus par leurs propriétaires, si bien que leur impact en termes de particules fines et d’oxydes d’azote n’est pas même mesurable.  
    Nos véhicules font partie intégrante du patrimoine industriel national, et n’ont de sens que s’ils roulent. Ils sont les acteurs de milliers de manifestations sur tout le territoire, animant très souvent les centre villes. La filière dans son ensemble représente 20 000 emplois.    
  Tels sont les arguments que je demande à chacun de vous, clubs, entreprises, collectionneurs, amateurs de véhicules d’époque, de porter dans les semaines qui viennent aux décideurs politiques que vous rencontrerez afin de soutenir notre action.

Tout en partageant évidement le souhait de nos concitoyens pour la qualité de l’air, nous demandons que nos véhicules soient exonérés des restrictions de circulation nouvelles, car leur interdiction n’amènerait aucune amélioration significative et conduirait à terme à la condamnation de la filière et par voie de conséquence de ce patrimoine.

A ce stade, nous privilégions comme toujours la concertation avec les pouvoirs publics, en nous appuyant sur des données factuelles, pour faire valoir nos positions en dehors de tout débordement.

Amitiés à toutes et à tous.  
https://img.mailinblue.com/2062378/images/rnb/original/5f031049913c906769279131.png
  Jean-Louis Blanc Président de la FFVE  

Le T.C.C. aime les avant-guerre

Le Tacot Club Calaisien est le seul club à avoir un rallye réservé exclusivement aux avant-guerre et les membres du T.C.C. sont de plus en plus nombreux à acheter une avant-guerre.

Preuve en est, en quelques semaines 3 membres viennent de franchir le pas :

  • Julien Telliez a acheté une Renault NN de 1924 qui était en exposition à la bourse du T.C.C. de 2019.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est p1020271.jpg
  • Jean Zory vient d’acheter une Fiat cabriolet 6CV de 1934

Christian Fournier a choisi une Fiat 514 de 1929

Nous serons heureux de les voir à leur volant au rallye des avant-guerre, mais aussi dans les autres promenades que nous proposerons l’an prochain. Les avant-guerre ne sont pas des bêtes à chagrin ; elles roulent, un peu moins vite certes, mais leur fiabilité est très bonne. Pour preuve, en 1997 je suis parti en 301C Peugeot de 1932 en rallye et ai fait environ 2500km en 2 semaines et en 1999 j’ai récidivé avec la 301C pour un rallye de 2 semaines(organisé par le T.C.C.) qui nous a amené en Ecosse, soit 3150km en 2 semaines. J’ai encore fait 2 autres rallyes de 2 semaines avec une Austin 7 de 1936.